John 'Ecstasy' Fletcher de Whodini est décédé

'RIP to Ecstasy de Whodini, l'une des voix les plus sous-estimées du hip hop' a partagé QTip sur Twitter. Fletcher avait 56 ans.

La communauté hip hop en a perdu une grande lorsque le co-fondateur de Whodini, John ‘Ecstasy’ Fletcher, est décédé. Il avait 56 ans.

La cause du décès de Fletcher n'a pas été signalée, mais beaucoup ont le cœur brisé qu'une des premières stars du rap soit partie. Questlove a qualifié le rappeur, qui a eu de nombreux succès, dont Friends, One Love et Freaks Come Out At Night, de pionnier.

Whodini était un trio basé à Brooklyn qui est devenu populaire au début des années 80 avec les hymnes hip hop Five Minutes of Funk et Big Mouth. Le groupe a commencé avec Fletcher et Jalil Hutchins ; DJ Drew Grandmaster Dee Carter rejoindra quelques années plus tard. Selon All Music, leur single Magic Wand de 1983 a fait de Whodini le premier groupe de rap à présenter une vidéo d'accompagnement.

Portrait de membres du groupe hip-hop américain Whodini, Jalil Hutchins (à gauche) et John Fletcher (alias Ecstasy) alors qu'ils posent dans les coulisses du pavillon UIC, Chicago, Illinois, le 20 octobre 1984. Dans le monde d'utilisation | Photo de Paul Natkin/Getty Images

John Ecstasy Fletcher (en haut), Jalil Hutchins et DJ Drew Grandmaster Dee Carter, du groupe de hip hop Whodini, posent pour un portrait en 1987 à New York City, New York. | Photo de Michael Ochs Archives/Getty Images



Plusieurs fans de longue date du groupe ont rendu hommage à Fletcher, dont on se souvient pour avoir fusionné le R&B et le hip hop et pour son style influent. L'ecstasy était largement connue (et appréciée) pour ses performances torse nu, en short et portant un chapeau Zorro en cuir. Chargement du lecteur...

Questlove, qui a trop souvent annoncé la nouvelle lorsqu'il a tweeté tôt mercredi, One Love to Ecstasy of the Legendary #Whodini . Cet homme était légendaire et un membre pivot de l'un des groupes les plus légendaires du hip hop. C'est un homme triste. Plus tard, QTip a partagé sur les réseaux sociaux, RIP to Ecstasy de Whodini, l'une des voix les plus sous-appréciées du hip hop. Trop de coups !

Sur Instagram, Jermaine Dupri a posté un clip de Video Music Box de Fletcher l'embrassant comme un petit frère dans les coulisses du Fresh Festival Tour, Part II en 1985.

Voir ce post sur Instagram

Un post partagé par Jermaine Dupri (@jermainedupri)

Mon Dieu, celui-ci me fait si mal, je ne peux même pas croire que je poste ça, Ex tu sais que je t'aime merci pour chaque mot, chaque conversation chaque bon moment, que ton âme repose en puissance #whodini #mondépart , écrit Dupri.

NEW YORK – 1987 : groupe hip hop Whodini — John Ecstasy Fletcher (à gauche, en bas), DJ Drew Grandmaster Dee Carter et Jalil Hutchins — posent pour un portrait de 1987 à New York City, New York. | Photo de Michael Ochs Archives/Getty Images

Condoléances à la famille et aux amis de Fletcher.