À l'avant: Buzz avec Paul Taylor Dance Company

La vision de la compagnie réinventée de Paul Taylor, American Modern Dance de Paul Taylor, se concrétise pleinement ce mois-ci avec sa saison printanière, qui débute le 16 mars et se termine le 3 avril. ...

La vision de l’entreprise repensée de Paul Taylor,La danse moderne américaine de Paul Taylor se concrétise pleinement ce mois-ci avec sa saison printanière, qui débute le 16 mars et se termine le 3 avril. comme Détournement des anges de Martha Graham et de deux nouvelles œuvres de Taylor, Sullivaniana et Dilly Dilly . La danseuse Heather McGinley, membre de la compagnie Paul Taylor depuis 2011, nous emmène dans les coulisses.

Heather McGinley répète Martha Graham's Détournement des anges . (Photo de Paul B. Goode, avec la permission de la Paul Taylor Dance Company)



Esprit de danse : Qu'est-ce que ça fait de travailler avec de nouveaux chorégraphes?

Heather McGinley: Larry Keigwin et Doug Elkins sont très différents - c’est très excitant de travailleravec eux. Le style de Larry est un peuplus proche de ce à quoi nous sommes habitués. Doug's est plus unDépart.Sa chorégraphie implique beaucoup de break dance,voguing etdanse de la maison,donc nous avons eu des ateliers pour avoir la sensation.

DS : Paul Taylor a-t-il été impliqué dans les répétitions?

HM: Jusqu'ici, Taylor laisse les chorégraphes nous avoir pour eux seuls. Il n’a pas encore vu le produit final. Il a laissé Larry et Doug faire leur truc!

DS : En tant qu'ancien membre de la Martha Graham Dance Company, qu'est-ce que cela signifie de pouvoir à nouveau interpréter une pièce de Graham?

HM: C'est très excitant. Nous avons suivi des cours de Graham pour entrer dans le style, et j'espère que ce sera comme faire du vélo! Détournement des anges va être vraiment magnifique sur la Taylor Company.

DS : Keigwin et Elkins laissent-ils le style de Taylor influencer leur chorégraphie?

HM: Absolument. Ce n’est pas comme s’ils sont venus et ont dit: «Oubliez tout ce que vous savez, je veux que vous bougiez comme ça.» Ils sont très intéressés de voir ce que nous faisons du mouvement qu’ils nous donnent.

DS : Que retiendra le public de cette nouvelle saison?

HM: Je pense qu’ils seront enthousiasmés par l’avenir de l’entreprise. Ce n’est que Paul Taylor depuis plus de 60 ans, donc c’est un grand départ et un gros problème.