Quinn Pendleton au Staatsballett Berlin

En mars 2020, le même jour, le casting de `` World of Dance '' a appris que la production serait arrêtée en raison d'une pandémie mondiale, les artistes de MDC3 Madison (Madi) Smith, Diego Pasillas et Emma Mather se sont tenus côte à côte sur scène, se préparant à entendre les résultats finaux du concours. Le titre de champion et le prix d'un million de dollars étaient à portée de main, entièrement décidés par les trois juges célèbres assis devant eux. Alors que les scores de leurs concurrents chutaient des lèvres de Derek Hough, Jennifer Lopez et Ne-Yo à environ 2 points de pourcentage en dessous des leurs, les téléspectateurs ont regardé la réalisation se lever. Les bouches de MDC3 sont devenues gigantesques Oh avant que leurs mains ne se giflent le visage avec incrédulité. Les Sparklers ont explosé alors que les confettis pleuvaient, et l'annonceur a crié: «MDC3, vous êtes le gagnant de« World of Dance »!»

C'était un accomplissement impressionnant pour n'importe quel groupe de danseurs, sans parler de trois adolescents qui avaient été rejetés par le spectacle trois fois. Malgré leur jeunesse (Madi a 18 ans, Diego 17 ans et Emma 16 ans), ce moment a été durement gagné grâce à des années de patience dévouée.



Photo par Joe Toreno

alors tu penses que tu peux danser l'application

L'équipe

MDC3 a été créé il y a sept ans sous la direction du directeur artistique et chorégraphe industriel de la Mather Dance Company, Shannon Mather (oui, la mère d'Emma). Ils formaient un trio improbable - tous âges différents (alors 9, 10 et 11 ans), tailles et forces. Pourtant, quelque chose a dit à Mather que leurs différences étaient exactement ce qui les ferait réussir. «Dès la première année où je les ai assemblés, ils faisaient pleurer les gens», dit Mather. «C'est de la chimie que vous ne pouvez pas toucher.

Emma, la plus jeune des trois, a été formée sous la direction de sa mère toute sa vie. À 5 ans, elle a commencé à devenir partenaire chez MDC et a développé un talent pour les astuces, les ascenseurs et la connexion. «C'était un jeune petit chiot qui voulait être jeté en l'air», dit Mather. `` Elle faisait de l'acro depuis son plus jeune âge et adorait le côté ultra-physique de la danse. '' Il n'est pas surprenant d'apprendre l'intrépidité d'Emma. Dans son travail avec le trio, elle plane souvent au-dessus de la tête des autres, se tordant et se retournant selon des schémas inattendus. En termes de mouvement, la danse d'Emma peut être décrite comme féminine, innocente et propre. Ses lignes sont longues et lisses, courbes et s'étendant comme si elles glissaient dans du beurre de miel. Des blessures (trois doigts cassés) et des problèmes médicaux (problèmes d'estomac inexplicables) ont émaillé l'expérience d'entraînement d'Emma, ​​la forçant à faire preuve d'une diligence supplémentaire. «J'ai accepté que vous fassiez face à certaines blessures en danse», dit Emma. «Maintenant, je me concentre sur la façon de me rattraper en cas de chute, et je prends les ascenseurs plus au sérieux pour ne pas me blesser.

Diego a rejoint Mather Dance Company juste un an avant la création de MDC3, et son potentiel était immédiatement évident, même si ses muscles ne s'étaient pas tout à fait développés. Pour Mather, sa plus grande force était sa vulnérabilité. «Il n'a jamais eu de problème pour entrer là-dedans, s'ouvrir et raconter une histoire», dit-elle. «Il n'a pas peur de pleurer. Mather dit qu'il y avait un numéro dans lequel, à la fin de la musique, on pouvait l'entendre pleurer dans sa position finale. «Il s'en fichait - il se connectait», dit Mather. Diego a commencé sa formation de gymnaste de compétition de 5 à 7 ans. Puis, sa mère l'a mis dans ses premiers cours de hip-hop au Beach Cities Dance Studio à Huntington Beach, en Californie. Il est rapidement tombé amoureux et a commencé à ajouter d'autres styles à sa ceinture à outils. Après trois ans, son agence, Go 2 Talent, lui a recommandé de passer à MDC. Depuis la transition, il est devenu un chouchou de la compétition, remportant à la fois les titres d'artiste national maximum de vélocité junior 2014 et 2016, et le titre Radix Core Performer 2019. Depuis la création de MDC3, la force physique de Diego a rattrapé sa narration, faisant de lui un déménageur athlétique et dynamique et partenaire. Malgré son succès, Diego a également fait face à sa juste part de défis, à savoir l'intimidation. «Les danseurs masculins sont souvent victimes d'intimidation», dit Diego. «J'essaie juste de ne pas écouter les commentaires grossiers et d'utiliser la danse comme une évasion. C'est mon endroit heureux, mon espace sûr.

Madi a commencé à danser à 2 ans dans un studio à Temecula Valley, en Californie, appelé Cathy's Dance. Après quelques années de formation en ballet et hip hop, elle a commencé à rebondir dans quelques autres studios de la région. À 7 ans, elle s'est installée à MDC, où elle passerait la prochaine décennie de sa vie à perfectionner son métier avant d'obtenir son diplôme au printemps 2020 (juste à temps pour que le monde de la danse professionnelle soit fermé par COVID-19.) '' Madi apporte le feu, dit Mather. «Elle a une solide expérience hip-hop et une excellente musicalité. Elle dirige le groupe en tant que maman ours. Avant qu'ils ne montent sur scène, je me tournais vers elle et lui disais: `` Madi, tu dois avoir ça. '' La danse de Madi correspond à celui de Diego et d'Emma dans des lignes épurées, des transitions fluides et une technique solide. Là où elle se démarque, c'est la maturité. Son mouvement, son regard et son expression exigent que vous regardiez, sans manquer de sincérité - une corde raide difficile à marcher. Alors qu'elle se dirige vers le monde professionnel, Madi dit que le plus grand défi auquel elle a été confrontée en tant que danseuse jusqu'à présent est l'image corporelle. «J'ai encore du mal avec ça», dit-elle. «Pour aider, j'essaie de ne pas me comparer aux autres et de nourrir mon corps avec des aliments sains parce que cela me fait me sentir mieux.

Photo par Joe Toreno

Le processus créatif

Les travaux de MDC3 commencent toujours par un concept. «Nous ne faisons jamais rien sans but», dit Mather. «Ce n'est pas qu'une danse. Nous voulons que les gens ressentent quelque chose. Mather cherche à trouver une chanson que tout le monde aime, qui correspond aux qualités de mouvement des trois danseurs et qui a un scénario. De là, ils atelier des ascenseurs. «Nous essayons de trouver des moyens intéressants pour eux de se déplacer les uns avec les autres grâce à un travail de partenariat sans faille», déclare Mather. «C'est tellement difficile à faire avec trois personnes. Je dois souvent trouver un moyen d'incorporer la troisième personne dans l'ascenseur, ou de lui faire faire des mouvements séparés qui le traversent. '' Une fois qu'ils ont descendu les ascenseurs, ils se lancent dans des heures interminables de répétitions. «Cela peut nous prendre trois heures pour traiter huit chefs d'accusation», dit Mather. Dans chaque morceau de chorégraphie qu'elle définit, l'objectif de Mather est de créer quelque chose d'unique que le public et les juges n'ont jamais vu auparavant.

Comme toute autre équipe, des désaccords surviennent lors de ce processus créatif. «Nous sommes ensemble depuis si longtemps, nous sommes comme des frères et sœurs», dit Madi. «Nous nous disputons pour de petites choses. Pourtant, ils ont trouvé des moyens d'atténuer les défis relationnels. «Nous avons appris à connaître les limites de chacun et nous nous efforçons de ne pas dépasser», ajoute-t-elle. `` De plus, nous avons tendance à brosser les choses assez rapidement et à ne pas être trop contrariés. '' Emma dit qu'ils utilisent souvent Mather, leur directeur, comme médiateur. «Elle regardera et dira:« Ouais, c'était la faute d'Emma, ​​elle a manqué une main », puis nous pourrons passer à autre chose», dit Emma.

Photo par Joe Toreno

La route vers le 'WOD'

Lorsque `` WOD '' a organisé des auditions pour sa première saison en 2017, l'émission a contacté Mather à propos de l'une d'elle. trio plus âgé s qui avaient connu des succès récents sur le circuit de compétition. Un des danseurs ( Madelyne Spang ) était en tournée avec P! nk à l'époque, alors Mather a proposé d'envoyer son plus jeune trio, MDC3, à la place. Cela n'a pas fonctionné. «Nous étions tout simplement trop jeunes», dit Emma. «Nous grandissions encore physiquement et mentalement, et nous avions besoin de temps pour nous améliorer. En plus de cela, nous n'avons commencé les répétitions qu'une semaine avant l'audition. Nous n'étions pas préparés. Ils sont donc revenus l'année suivante pour auditionner pour la saison 2, où ils ont été mieux reçus mais une fois de plus coupés. Lorsqu'ils ont ensuite regardé les acteurs de cette saison jouer à l'antenne, ils ont compris ce qu'ils manquaient.

joffrey ballet chicago été intensif

' Charité et Andrés vraiment compris comment mettre en valeur les grands moments de leurs pièces avec des facteurs «wow» cette saison », dit Diego. «Nous ne pouvions pas encore faire ça. Emma est d'accord, déclarant qu'elle et Diego avaient à peu près la même taille à l'époque, ce qui rend les ascenseurs difficiles. «Nous pouvions à peine descendre du sol - pas même près de ce que nous pouvons faire maintenant», dit-elle. La saison 3 a suivi le même schéma de rejet, mais cette fois, tout le monde a été assez surpris. «Nous pensions vraiment que nous avions une bonne chance», dit Madi. Même le casting de l'émission a appelé pour communiquer leur surprise. «Je savais que nous nous rapprochions, mais ils n'étaient toujours pas prêts», dit Mather.

Lorsque la saison 4 est arrivée, le groupe a déclaré aux producteurs qu'il ne pensait pas être ce que la série recherchait. L'équipe de 'WOD' a rapidement rappelé et a expliqué qu'elle voulait en fait revoir les danseurs, mais qu'elle avait quelques notes d'amélioration. À savoir, les nouveaux choix musicaux qui favorisaient les sons populaires plutôt que les chansons que le public ne connaissait pas, l'incorporation d'ascenseurs avant-gardistes et la façon de maximiser les angles de caméra. (Par exemple, évitez d'être occupé à danser autour des ascenseurs qui pourraient détourner l'attention du facteur `` wow '' dans le cadre.) Le danseur a regardé les corrections, étudié les anciennes images pour connaître les préférences des juges et a décidé d'essayer une dernière fois. Les répétitions ont commencé un mois avant les auditions et les trois ont investi tout ce qu'ils avaient pour mettre l'accent sur la narration et le mouvement audacieux.

L'engagement de MDC3 à donner aux juges ce qu'ils voulaient a porté ses fruits. Le 21 octobre 2019, le trio a reçu un appel disant qu'ils avaient fait le spectacle. Mather a immédiatement dit aux danseurs de sauter sur un groupe FaceTime afin qu'elle puisse partager la bonne nouvelle. Mather était sur la côte Est à l'époque, donc tout Diego était juste en train de se réveiller et toujours au lit quand ils ont reçu l'appel. Madi et Emma étaient toujours à l'école et ont dû s'éloigner de la classe pour parler avec Mather. «C'était un moment d'incrédulité totale», dit Madi. «Nous avions essayé pendant tant d'années que nous perdions espoir. Nous étions tellement excités! Emma se souvient être retournée en classe dans un état second. «J'ai dû agir comme si de rien n'était parce que nous n'avions pas le droit d'en parler à personne», dit-elle. «C'était tellement fou.

Dès la seconde où ils sont montés sur scène, MDC3 a été un véritable succès. Après leur performance dans les Duels, les juges n'ont pas pu contenir leurs éloges. Selon les danseurs, une partie de l'excitation a même été coupée en poste. «Derek frappait le sol, tous les juges se sont levés et sont venus vers nous, et la foule sautait de haut en bas», dit Emma. Selon Mather, à ce stade, d'autres chorégraphes ont commencé à lui communiquer leur confiance dans le groupe, avouant même qu'ils pensaient avoir une chance de tout gagner.

Photo par Joe Toreno

La victoire

Tout au long de leur processus «WOD», la victoire n'était pas sur le radar de MDC3. 'Notre objectif était simplement de se rendre sur la grande scène pour les demi-finales', a déclaré Diego. Après avoir regardé un couple de salle de bal Jefferson et Adrianita performer pour la première fois dans le tour final, leur certitude quant à la performance a encore diminué. «Nous ne pensions pas gagner après les avoir vus», dit-il. «Quand nous les avons battus, c'était un choc complet. Ensuite, ce fut jusqu'à l'acte final, Géométrie Variable, un groupe MDC3 n'avait jamais vu se produire auparavant. «Nous savions qu'ils étaient plus âgés que nous et très différents de nous, et nous étions nerveux», dit Emma. «Je devais juste espérer que nos grandes remontées mécaniques et notre technique suffiraient. Nous pensions vraiment que tout pouvait arriver à ce moment-là. ''

Malgré leurs craintes et après des années de travail acharné, MDC3 a été annoncé vainqueur. «C'était comme si tout était devenu silencieux autour de nous», dit Madi à propos de ce moment passionnant. `` Tous les canons sonnaient, mais c'était comme si c'était juste nous trois qui nous tenions là. Moi et deux de mes meilleurs amis, plongés dans cette expérience folle. «Cela nous a changé», dit Emma à propos de l'opportunité. 'Cela a poussé chacun de nous à des niveaux jamais atteints auparavant.'

Voir ce post sur Instagram

Un post partagé par MDC3 (@ mdc3official)

L'avenir

La fin du tournage de 'WOD' a coïncidé avec les fermetures et les commandes d'abris sur place imposées en raison de la pandémie COVID-19. Bien que MDC3 ait remporté le titre et son prix en argent, ils attendent toujours avec impatience la chance d'ouvrir de nouvelles portes de l'industrie grâce à leur victoire. Ils rêvent chacun de tournées mondiales, de remises de prix et de vidéos conceptuelles. Le moment venu, ils prévoient de poursuivre leurs rêves ensemble. «Nous espérons travailler ensemble dans l'industrie», déclare Emma. `` Sans COVID, nous en ferions déjà plus. Nous voulons faire du bon travail qui puisse parler aux gens. '' Dans un monde de tant de tumulte et d'incertitude, une chose est parfaitement claire: les artistes qui composent MDC3 ne font que commencer.

Faits rapides

Photo par Joe Toreno

Madi Smith

Emoji les plus utilisés:

Chanson d'improvisation préférée: 'Tout ce que James Arthur'

meilleures danseuses de claquettes de tous les temps

Compagnie de vêtements de danse préférée: Honeycut

Nourriture favorite: Bifteck

Rituel pré-performance: Prière

Ce que le public de `` World of Dance '' à la maison ne savait pas d'elle: 'J'aime cuisiner!'

Juge préféré: «Derek était super gentil avec nous dans la série. Il a vraiment exprimé qu'il nous soutenait. ''

Photo par Joe Toreno

Diego Pasillas

Emoji les plus utilisés: ❤️

Chanson d'improvisation préférée: 'N'importe quelle chanson de James Arthur'

Compagnie de vêtements de danse préférée: Nike

Nourriture favorite: Sushi

Rituel pré-performance: Prière

Ce que le public de `` World of Dance '' à la maison ne savait pas à son sujet: «Je déteste les bananes.

fille blanche dansant au hip hop

Juge préféré: «Derek, parce qu'il a une très bonne compréhension de la danse.

Photo par Joe Toreno

Emma Mather

Emoji les plus utilisés:

Chanson d'improvisation préférée: `` Amant durable '', par James Arthur

Compagnie de vêtements de danse préférée: Cinq vêtements de danse

Nourriture favorite: salade César

Rituel pré-performance: Prière

Ce que le public de `` World of Dance '' à la maison ne savait pas d'elle: «Les gens ont été surpris d'apprendre que ma mère était notre chorégraphe. Oh, et j'ai la double nationalité aux États-Unis et au Canada. ''

Juge préféré: «J'adore Derek. Il est une si grande inspiration pour moi.

Continue de lire MONTRER MOINS