Un Q&A avec Cheryl Burke de 'Dancing With the Stars'

Avec ses hanches rapides et sa chorégraphie créative, la professionnelle de «Dancing With the Stars» Cheryl Burke semble toujours voler la vedette, même à ses partenaires de danse célèbres. Mais elle sait aussi comment les rendre superbes. 'Cheryl chorégraphie les forces de ses partenaires et fait ressortir le meilleur d'eux-mêmes,' ...

Avec ses hanches rapides et sa chorégraphie créative, la professionnelle de «Dancing With the Stars» Cheryl Burke semble toujours voler la vedette, même à ses partenaires de danse célèbres. Mais elle sait aussi comment les rendre superbes. «Cheryl chorégraphie les forces de ses partenaires et fait ressortir le meilleur d’eux», déclare le juge du DWTS Len Goodman. 'C'est un plaisir à regarder et les fans l'adorent.' Aujourd'hui, à seulement 24 ans, elle est devenue une célébrité à part entière.



Originaire de San Francisco, Cheryl a commencé le ballet à 4 ans, mais est passée à la salle de bal à 11 ans. Au cours des trois dernières années, elle (aux côtés d'une foule de chaudasses hollywoodiennes) a concouru pour le titre «DWTS», le ramenant à la maison dans les saisons 2 et 3. Quelques jours après la finale de la saison 6, elle a pris quelques minutes de son emploi du temps chargé pour parler à DS sur la danse des célébrités, la chorégraphie et l'ouverture de son propre studio.

DS : Quel est votre style préféré?

CB: Je me suis toujours spécialisé dans les danses latines. Pour moi, ce sont les plus amusants. Ils sont énergiques et la musique et les costumes sont excellents.

DS : Quel a été votre plus grand défi sur «DWTS»?

CB: Cette année danser avec Cristián de la Fuente! Les premières semaines, il a repris [les étapes] rapidement. Il avait beaucoup d'énergie et était facile à enseigner. Mais quand il s'est rompu un tendon dans son biceps gauche, c'était vraiment difficile pour moi de chorégraphier en utilisant simplement son bras droit. [Cheryl a dû créer des ascenseurs en utilisant uniquement son bon bras!]

DS : Quel était le partenaire le plus simple que vous ayez eu pour vous entraîner sur «DWTS»?

mieux pour que vous pensiez pouvoir danser des routines

CB: Chacun a eu ses propres défis. Je dois dire que Drew Lachey a choisi la chorégraphie le plus rapidement.

DS : Quel est ton horaire de répétition pendant le spectacle?

CB: C’est assez intense. La première formation, qui dure les quatre premières semaines, dure environ quatre heures par jour. Vous devez lentement faire entrer les célébrités et les mettre à l'aise. Au début de la compétition, les heures passent à six. Ensuite, lorsque nous commençons à apprendre deux danses par semaine, nous faisons environ huit à dix heures par jour.

DS : Êtes-vous fatigué ou endolori?

CB: Au fur et à mesure que l’émission progresse, nous travaillons sept jours sur sept et nous n’avons pas un jour de congé. Nous sommes tous vraiment fatigués.

DS : Qu'est-ce qui vous a donné envie de commencer des cours de salle de bal?

CB: Ma mère et mon père se sont impliqués socialement. Je suis allé à un concours avec eux et j'ai vu des enfants de mon âge le faire. J'ai tout de suite été intéressé.

DS : Qu'est-ce qui vous a le plus intrigué dans les styles de salle de bal?

CB: J'aime avoir un partenaire. La musique et les costumes m'ont également attiré énormément.

DS : Que fais-tu pour t'amuser quand tu ne danses pas?

CB: Je fais du «DWTS» depuis trois ans, et entre les saisons et les tournées, je n’ai pas eu un bon nombre de jours de congé consécutifs. Maintenant que l’été est en congé, je vais passer beaucoup de temps à mon école de danse [Cheryl Burke Dance] à San Francisco!

DS : Parlez-moi de votre nouveau studio.

CB: C’est un nouvel endroit branché. C’est vraiment un excellent environnement pour travailler, et tout le monde est le bienvenu.

DS : Qu'est-ce qui vous a poussé à ouvrir une école?

CB: Je voulais ouvrir ma propre école depuis que je suis toute petite et j'ai reçu beaucoup de courriels de fans me demandant quand je le ferais. Ils veulent apprendre à danser! Et je veux vraiment y faire participer les jeunes, pas seulement les adultes. C'est amusant, et les enfants peuvent le faire comme passe-temps ou sérieusement. C’est aussi un bon moyen de promouvoir la remise en forme.

DS : Quelle a été la partie la plus difficile de l'ouverture de votre propre studio?

CB: Temps! Je n’en ai pas beaucoup. J'ai ouvert le studio pendant la saison donc je n'ai pas pu être là. [Elle est revenue à San Francisco peu de temps après la saison 6.] En ce moment, ma mère et un autre partenaire commercial la dirigent. Nous avons en fait acheté le studio en faillite [à son ancien propriétaire], donc le défi est de le ramener là où il devrait être et d'impliquer les gens.

DS : Quels sont vos conseils pour être un jeune entrepreneur?

CB: Vous devez avoir une passion pour ce que vous faites. Si vous ne le faites pas, cela ne fonctionnera pas. Fixez-vous des objectifs dans la vie. Suivez vos rêves et aimez ce que vous faites. Allez-y à 100%. Ne regardez pas en arrière, continuez à regarder en avant.

DS : Quels conseils donneriez-vous aux jeunes danseurs?

CB: C'est en forgeant qu'on devient forgeron. Il faut beaucoup de temps et d'énergie pour bien faire les choses et pour aller jouer. Dans l'émission, vous voyez des célébrités qui n'ont aucune expérience de la danse apprendre une danse en quatre ou cinq jours. Ils mettent du temps, et vous les voyez dépasser et s'améliorer chaque jour. Tout cela a à voir avec le dévouement et la motivation.