Préparation de la 2e tournée nationale `` Billy ''

Cinq danseurs à couper le souffle ont été sélectionnés pour interpréter le rôle passionnant de Billy Elliot lors de la deuxième tournée nationale de la comédie musicale primée: les dynamos australiens (et les vétérans de Billy) Michael Dameski et Daniel Russell; Kylend Hetherington, qui a joué le personnage Michael / Tall Boy ...

Cinq danseurs ont été sélectionnés pour interpréter le rôle passionnant de Billy Elliot lors de la deuxième tournée nationale de la comédie musicale primée: les dynamos australiennes (et les vétérans de Billy) Michael Dameski et Daniel Russell Kylend Hetherington, qui a joué le personnage Michael / Tall Boy on Broadway hip-hop a formé les Californiens Lex Ishimoto et Giuseppe Bausilio, de Berne, en Suisse, qui est l'un des quatre Chicago Billys depuis le début de cette année.

J'ai rencontré Giuseppe, dont je me souviens être arrivé à New York, les yeux écarquillés et ravi, pour commencer les répétitions pour le rôle il y a à peine un an. Formé en ballet depuis l'âge de 4 ans par ses parents brésiliens et italiens Sonia Melo et Alfonso Bausilio, codirecteurs de l'école AS Ballet de Berne, sa technique et son expérience de la performance ont été excellentes - son portfolio de danse comprenait Casse-Noisette, La Belle au Bois Dormant et Coppélia au Théâtre national de Berne, et les opéras Mazzepa et Falstaff - mais il avait beaucoup à apprendre sur la variété des compétences requises pour un grand spectacle de Broadway. «Tap, hip-hop, chant, théâtre et acrobatie - c'est fou tout ce que j'ai appris en 10 mois», dit-il en riant. «J'ai dû apprendre à faire confiance à tout le monde. (Et pour apprendre l'anglais aussi.)

Giuseppe revient à New York ce mois-ci pour trois semaines de répétitions avec ses incroyables co-Billys avant de commencer leur tournée éclair à Durham, en Caroline du Nord. Il a pris un congé de son emploi du temps très chargé pour réfléchir à son voyage passionnant.

Que pensez-vous de votre retour à New York?
Je suis assez triste de quitter Chicago, mais je suis très heureux de revenir à New York. J'ai tellement de bons souvenirs: le studio Ripley Grier, voir de vieux amis. Et j'ai hâte de répéter avec les nouveaux membres de la distribution et d'autres Billys.

Quelle est la meilleure partie de jouer dans le spectacle?
Travailler avec tout le monde. Nous sommes comme une grande famille. Et jouer devant un public. Chaque émission est différente, principalement à cause du public. Leur énergie est vraiment importante.

Quel est votre souvenir le plus ancien de la danse?
Être attaché à mon frère aîné, Yannick, jambe debout alors qu'il faisait une arabesque. Nous rêvions tous les deux de devenir danseurs et maintenant nous le sommes. [Yannick Bittencourt est danseur au Ballet de l'Opéra de Paris.]

Qui sont tes héros?
Baryshinkov et mon frère. S'ils pouvaient être combinés, ils feraient le danseur parfait. Mon frère est grand et maigre, et attire l'attention en marchant simplement sur scène avec sa ligne. Et Baryshnikov fait 11 pirouettes parfaites suivies de sauts serrés. Je suis plus comme Baryshnikov, un sauteur et un retourneur.

Avez-vous hâte de prendre le spectacle sur la route?
La tournée est une belle opportunité. Je suis sûr que je vais l'adorer. Ouais, nous vivrons à peu près dans nos valises mais c'est pourquoi nous sommes des danseurs. Nous ne pouvons pas nous arrêter de bouger.

Je crois comprendre que l'une des plus belles découvertes de l'émission a été votre voix et que vous avez été invité à chanter l'hymne national pour plus d'un million de personnes au Chicago Air and Water Show.
Je n'ai jamais pensé que je serais un chanteur. J'avais une voix criarde et horrible quand j'étais plus jeune et maintenant, soudainement, ma voix est devenue plus stable.

Comment votre expérience aux États-Unis a-t-elle été comparée à celle de la Suisse, d'où vous venez?
Ils ne vous regardent jamais directement dans les yeux en Suisse. Je me sens plus à l'aise en Amérique. C'est plus facile et ouvert. Je ne pense pas que je deviendrai jamais réservé.

Quels sont vos plans pour l'avenir?
J'ai rêvé une fois que je danserais simplement. Maintenant, je rêve de Broadway, Hollywood, des films, de la télévision. Et si je ne peux rien faire de tout ça, je deviendrai pizzaiolo [fabricant de pizza]!

Quels conseils donneriez-vous aux étudiants qui veulent suivre votre direction?
Je leur dirais de ne jamais abandonner. Donnez le meilleur de vous-même à chaque seconde de la journée. Quand vous pensez que personne ne regarde, quelqu'un est - comme Nora Brennan [directrice de casting pour Billy Elliot ]. Elle m'a découvert et a changé ma vie et celle de ma famille.