Pas juste un autre casse-noisette: Mark Morris `` The Hard Nut ''

Comme la plupart des danseurs (ou anciens danseurs), ma relation Casse-Noisette est personnelle. Je peux interpréter ma version de ma ville natale dans mon esprit, la partition de Tchaïkovski s’échappant dans un bourdonnement silencieux et inconscient. D'autres productions sont peut-être plus raffinées, mais aucune n'évoque la joie pure de mes souvenirs d'enfance. Ou c'est ce que j'ai pensé. E...

Comme la plupart des danseurs (ou anciens danseurs), mon casse Noisette la relation est personnelle. Je peux interpréter ma version de ma ville natale dans mon esprit, la partition de Tchaïkovski s’échappant dans un bourdonnement silencieux et inconscient. D'autres productions sont peut-être plus raffinées, mais aucune n'évoque la joie pure de mes souvenirs d'enfance.

Ou c'est ce que j'ai pensé. L'écrou dur , La version du ballet de Mark Morris, est fantaisiste, kitsch et extatique. Situé dans le branché, il n'y a pas si longtemps des années 1960 - Marie et Fritz regardent une télé en noir et blanc, les hommes portent des pompadours - la production est à la fois nostalgique et fraîche. En particulier, la scène de la neige scintille. Danseurs masculins et féminins portant des coiffes scintillantes rappelant Cônes de tourbillon de M. Softee , lié à travers la scène. À chaque pas, la neige jaillit de leurs mains. C'est délicieux et exaltant. (Découvrez un vidéo de la scène ici - bien que dans la production actuelle au BAM, les danseurs sont tous sans pointes.)



En parlant de mains, Mark Morris a une paire vivante. Cette année, le chorégraphe incarne le Dr Stahlbaum and the King dans la sous-intrigue du deuxième acte «Hard Nut», qui fait partie de E.T.A. Conte original de Hoffmann. Même lorsque d'autres danseurs occupent le devant de la scène, vous trouvez que vos yeux se tournent vers lui. Il bouge gracieusement, des orteils au bout des doigts.

L'écrou dur joue jusqu'à dimanche au BAM. C'est à voir absolument. Regardez un aperçu vidéo et obtenir des informations sur les billets ici .

Sur la photo: le groupe de danse Mark Morris à L'écrou dur . Photo de Stephanie Berger.