Le père de Mike Brown demandera la réouverture de l'enquête sur la mort de son fils

En 2014, un grand jury a décidé que le meurtre de Mike Brown était sanctionné par l'État et a refusé d'inculper l'officier Darren Wilson.

Michael Brown, Sr. devrait annoncer aujourd'hui qu'il demande à Wesley Bell, le premier procureur noir du comté de St. Louis, de rouvrir l'enquête sur la mort de son homonyme aux mains de Ferguson, Missouri, policier Darren Wilson.

Le 9 août 2014, Wilson a abattu Michael Brown, Jr., 18 ans, en plein jour au milieu de Canfield Drive, son corps laissé au milieu de la rue dans une chaleur étouffante pendant quatre heures.



Le soulèvement qui a suivi a secoué la nation alors que les organisateurs et les manifestants de Ferguson demandaient justice pour Mike Brown et sa famille, une justice qui ne viendrait jamais.

Le 24 novembre 2014, le procureur du comté de St. Louis, Bob McCulloch, titulaire de sept mandats, a annoncé que le grand jury avait décidé que l'exécution dans la rue de Mike Brown était sanctionnée par l'État et a refusé d'inculper Darren Wilson.

En mars 2015, le ministère de la Justice, sous la direction du procureur général de l'époque, Eric Holder, a conclu que la mort de Michael Brown, bien qu'une tragédie, n'impliquait pas une conduite passible de poursuites de la part de l'agent Wilson.

Brown Sr. et Lezley McSpadden, la mère de Mike Brown, qui s'est récemment présentée au conseil municipal de Ferguson, n'ont jamais cessé de se battre pour que justice soit faite pour leur fils et n'ont jamais cessé d'honorer sa vie.

Et, aujourd'hui, cinq ans après le meurtre par l'État de son fils, Brown Sr. réaffirme que le grand jury de 2014 n'aura pas le dernier mot dans cette affaire.