Interviewer Your Idol Winner Shannon Hood se rapproche de Keltie Colleen

Des tonnes d'entre vous ont écrit pour nous dire qui sont vos idoles - et Keltie Colleen a ébranlé les votes. Ici, notre gagnante du grand prix, Shannon Hood, a une chance unique d'interviewer son icône de la danse. Shannon, 21 ans, est mineure en danse au College of Staten Island. Elle a choisi Keltie Colleen comme son idole de danse parce que ...

Des tonnes d'entre vous ont écrit pour nous dire qui sont vos idoles - et Keltie Colleen a ébranlé les votes. Ici, notre gagnante du grand prix, Shannon Hood, a une chance unique d'interviewer son icône de la danse. Shannon, 21 ans, est mineure en danse au College of Staten Island. Elle a choisi Keltie Colleen comme son idole de danse en raison de sa danse passionnée et des encouragements qu'elle fournit à ses fans. Découvrez son interview!

Shannon Hood: Qu'est-ce qui vous a fait décider que la danse allait être votre carrière?
Keltie Colleen: J'ai toujours été extraverti et hyper et aimé l'attention, alors quand j'ai commencé à danser, j'ai réalisé que j'aimais être sur scène. Et surtout des paillettes - j'adorais les costumes! J'ai décidé que je voulais voyager, dormir tous les jours et porter des costumes scintillants tous les jours. C'était soit ça, soit un pirate.




SH: Quel est votre type de danse préféré?
KC: J'adore suivre des cours contemporains et lyriques, qui sont mes préférés, mais je ne suis pas vraiment le meilleur danseur contemporain ou lyrique. Je suis le meilleur de rien. Je suis comme le maître de rien mais plutôt bon dans tout, donc je peux être assez bon dans le hip hop, le jazz et le théâtre musical pour pouvoir trouver un emploi. Mais il n’y a pas un seul domaine où j’ai l’impression que c’est mon endroit spécial, ce qui est bien.


SH: Quel type de danse aimez-vous chorégraphier?
KC: J'ai mon propre style, qui est une showgirl avec beaucoup de chanfreins, de basculements et de bras, une sorte de glamour de la vieille école de Vegas, mais mélangé avec du hip hop. C’est du hip hop féminin. Vraiment impertinent.


SH: Quel a été votre travail préféré jusqu'à présent?
KC: Les Radio City Rockettes parce que j’ai rencontré certains de mes meilleurs amis dans cette émission, et cela m’a beaucoup appris sur la discipline en tant que danseuse et aussi sur le métier de professionnel. J’ai été en mesure d’appliquer cette éthique de travail et cette détermination obsessionnelle à d’autres domaines de ma carrière. C’est l’une des choses qui me font réussir: je suis cette personne qui travaille plus et qui fait ses devoirs. J'ai aussi adoré danser pour les Knicks and Nets. J'ai pu voyager en Europe et à Hong Kong et être sur le terrain dans ces grandes arènes. 20 000 personnes qui regardaient était passionnant!

SH: Quel est ton travail de danse de rêve?
KC: Mon travail de danse de rêve a été et sera toujours de danser pour Janet Jackson. La vidéo «Rhythm Nation» est la raison pour laquelle je suis devenu danseur. Quand j'étais jeune, il y avait une danseuse au Canada qui dansait pour Janet, et j'étais au premier cycle du secondaire et je l'ai toujours admirée. Je pensais que c’était le boulot suprême parce que les spectacles de Janet étaient incroyables. J'avais 5 buts lorsque j'ai déménagé à New York, et le seul que je n'ai pas atteint est de danser pour Janet, ce qui, je pense, ne se produira pas maintenant, mais je continue d'essayer!


SH: Quelle est votre personne ou entreprise préférée avec qui travailler?
KC: Jerry Mitchell, le réalisateur de Broadway, lauréat d'un Tony Award, qui dirige actuellement une nouvelle émission que je suis en train d'ouvrir à Vegas et qui s'appelle Peepshow. Qu'il travaille avec un casting de trois personnes ou de 500 personnes, il donne à chacun le sentiment qu'il est la personne la plus talentueuse et la plus belle qu'il ait jamais vue. En danse, nous sommes coupés et critiqués beaucoup, mais avec Jerry, il dit simplement: «C'est tellement Keltie de ta part, et tu es tellement géniale. Je t'aime!' Chaque fois que vous entrez dans une pièce, il vous fait vous sentir aimé. Je pense que c’est vraiment spécial. Certaines personnes sont tellement occupées qu'elles oublient de traiter les danseurs comme des humains.


SH: Y a-t-il quelqu'un avec qui vous n'avez pas encore travaillé et que vous aimeriez faire?
KC: Janet. J'ai aussi un secret pour vouloir être sur 'Dancing with the Stars' parce que je pense que Julianne Hough est la fille la plus impertinente que j'aie jamais vue. J'adorerais danser avec elle. Je ne suis pas très doué en salle de bal, donc je ne pense pas que je serai jamais dans l’émission. J'avais ce plan que mon petit ami et moi allions commencer à faire des choses infâmes autour de L.A. afin que nous puissions devenir des célébrités de la liste D. Ensuite, je pourrais être sur 'Dancing with the Stars!' Je veux toujours faire un spectacle à Broadway, et j’aimerais créer ma propre entreprise.


SH: Si vous ne dansiez pas, que feriez-vous?
KC: J'ai seulement dansé! Je serais probablement encore dans le divertissement. Peut-être un agent? Oh! Je sais! Je serais un artisan professionnel! Je tricotais, fabriquais des sacs à main et peignais.