L'équipe de rêve

Avec quatre premières mondiales au programme, la saison 2011-2012 au New York City Ballet sera certainement passionnante. Mais la nouvelle œuvre la plus attendue de la société, Ocean’s Kingdom, provient d’un trio de maîtres créatifs: elle présente une chorégraphie - du maître en chef du ballet de la NYCB Peter Martins, une partition de f ...

Avec quatre premières mondiales au programme, la saison 2011-2012 au New York City Ballet sera certainement passionnante. Mais le nouveau travail le plus attendu de l’entreprise, Royaume de l'océan , vient d'un trio de maîtres créatifs: Il présente une chorégraphie - par le maître de ballet en chef de la NYCB Peter Martins, une partition de l'ancien leader des Beatles Paul McCartney et des costumes dignes du tapis rouge par la créatrice de mode (et la fille de Sir Paul) Stella McCartney .


Peter Maartins et Georgia Pazcoguin répètent OceanLa pièce raconte un Petite Sirène -histoire étrange, avec les directeurs de NYCB Sara Mearns, Amar Ramasar et Robert Fairchild dansant les rôles principaux. Débuts également en Royaume de l'océan est Georgina Pazcoguin, membre senior du corps de ballet, qui a discuté avec DS à propos de son rôle de Scala dans la première révolutionnaire.

Esprit de danse: Comment avez-vous découvert que vous danseriez un rôle principal dans Royaume de l'océan ?
Georgina Pazcoguin: La maîtresse de ballet Rosemary Dunleavy m'a écarté un jour. Elle a dit: «Vous allez être l’un des chefs de file du nouveau ballet Peter.» J'étais comme, 'Excusez-moi?' Elle a dit: «Tu vas être Scala», et j'ai dit: «Qu'est-ce que Scala?» Ma première répétition était le lendemain! En fin de compte, Scala est le chef désillusionné des servantes du ballet. C'est une servante avec une puce sur l'épaule. «C’est un personnage fougueux et dramatique!

DS:
Selon vous, qu'est-ce qui est le plus excitant dans cette pièce?
GP: Savoir que Paul McCartney compose une partition pour un ballet - spécialement pour nous - est incroyable. Comment ne pas aimer Paul McCartney? Et pour Stella, faire les costumes, en faire une affaire de famille, c'est merveilleux.
J’ai particulièrement aimé travailler en étroite collaboration avec Peter. C’est une excellente occasion pour moi de lui montrer ce que je peux faire.




Robert Fairchild et Pazcoguin en répétition DS: Êtes-vous nerveux à propos de vos débuts?
GP: Je suis sûr que les nerfs vont monter, surtout en ce qui concerne les costumes. On parle d’une grande cape avec laquelle je danserai et de quelques ailes. Je suis également inquiet de danser à côté de Sara Mearns, qui «est l’une des meilleures danseuses de la NYCB», c’est une grosse pression. Mais je suis prêt à relever le défi et j'aime définir mon personnage. Tout se réunira lors de la soirée d'ouverture.

DS: Pourquoi les gens devraient-ils voir «Le Royaume d’Océan»?
GP: Tout d'abord, voyez-le pour les danseurs. NYCB a une toute nouvelle génération de danseurs qui gravit les échelons. L'entreprise se transforme. Alors venez pour les superbes costumes de Stella. Ses idées sont incroyables et elle veut que chaque look ressemble à un look de piste. La chorégraphie de Peter va être géniale et la partition est à couper le souffle. C’est une équipe de rêve.

Royaume de l'océan première le 22 septembre au David H. Koch Theatre de New York au Lincoln Center.

Photos de haut en bas: Peter Martins et Georgina Pazcoguin répètent Royaume de l'océan , photo de Paul Kolnik Robert Fairchild et Pazcoguin en répétition, photo de Paul Kolnik